Médecine hautement spécialisée (MHS)

La Médecine hautement spécialisée concerne les pathologies, interventions et thérapies rares qui sont complexes et coûteuses (p. ex. les brûlures graves).

Si de telles prestations se voient proposées dans tous les Hôpitaux universitaires, la qualité et l’efficacité ne peuvent être maintenues. Pour ces raisons, les cantons ont été tenus d’établir conjointement une planification pour l’ensemble de la Suisse.

Ainsi la chirurgie pédiatrique romande a déjà fait l’objet d’une répartition :

  • Lausanne prend en charge les grands brûlés, le traitement du neuroblastome et du sarcome; la transplantation rénale, la chirurgie de la trachée et la chirurgie de l’épilepsie sont réalisées par des chirurgiens « adultes ».
  • Genève (centre de référence pour la Suisse) prend en charge le traitement du foie et des voies biliaires et la transplantation hépatique.

LaMal art. 39 2bis : Consultez le document PDF

Conférence suisse des directrices et directeux cantonaux de la Santé - Convention intercantonale relative à la médecine hautement spécialisée (CIMHS) : Consultez le document PDF

Office Fédéral de la Santé Publique – Concentration de la Médecine Hautement Spécialisée (MHS)